Des présumés membres de Boko Haram jugés

octobre 10, 2017

2300 présumés djihadistes, membres de la secte islamique Boko Haram seront jugés à partir de ce lundi 9 octobre. Ils comparaîtront devant la justice nigériane pour complicité d’actes terroristes aux côtés de Boko Haram

 

 

En premier, 1600 personnes détenues dans le centre militaire de Kainji (Nord-Ouest du Niger) seront jugées. Les dossiers de 651 autres détenus dans le camp Giwa de Maiduguri (nord-est) seront ensuite examinés. Selon une déclaration du ministère de la justice au journal Nigérian The Vanguard, 200 détenus de Kainji devraient être relâchés et intégrés à un programme de « déradicalisation ».

Ce procès, première du genre revêt une importance capitale car depuis le début de l’offensive lancée contre la secte islamique en 2014, seules 13 personnes ont été jugées et 9 autres condamnées. Fin septembre 2017, le ministère de la justice nigériane annonçait dans un communiqué : « Tout est prêt désormais pour la lecture des actes d’accusation des suspects de Boko Haram dans les différents centres de détention dans le pays ».

Les conditions du procès

L’impartialité de la justice nigériane est remise en doute dans ce procès car la plupart des audiences se tiendront au sein même des centres de détention, en l’absence des avocats des accusés et à huis clos. Les informations du procès seront tenues secrètes. A part le Comité International de la Croix-Rouge (CICR), les ambassades américaines et britanniques, aucun media n’aura accès au procès.

Le nombre de détenus et leurs conditions d’arrestation font objet de nombreux doutes. Dans le quotidien The Guardian, Le juge Nigérian John ODUBELA s’interroge sur le mode opératoire du procès : « Seront-ils jugés un à un ou en masse ? ».

Les spécialises remettent également en cause la crédibilité des enquêtes ayant conduit à l’arrestation de ces 2300 présumés djihadistes « Il y a de bonnes raisons de penser qu’un très grand nombre des détenus (qui vont être jugés) ont très peu, voire aucun lien avec le groupe » affirme Matthew Page, ancien spécialiste du Nigéria au département d’Etats américain.

Boko Haram est un mouvement djihadiste ayant pour sens « L’éducation occidentale est un péché ». Son principal but est d’instaurer la Sharia dans les régions Nord du Nigéria. Ce groupe s’illustre à travers des opérations « Kamikazes » et des d’enlèvements massifs des populations dans les villages proches de son fief de Maïdougouri (au nord du pays).  En Avril 2014, la secte a réussi a enlevé près de 200 jeunes lycéennes à Chibok.

Au fil des années, le groupe s’est étendu aux pays voisins notamment le Niger, le Tchad et la partie nord du Cameroun. L’actuel président Nigérian, Muhammadu Buhari avait promis mettre fin aux agissements de la secte Boko Haram lors de sa campagne présidentielle en 2015. Une promesse qu’il peine à tenir puisque car étant régulièrement absent du pays pour des raisons de santé.

Ornella Amessi

(Visited 21 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

  • Partenaires & Liens

  • Mivasocial - Le Réseau social Africain

    Mivasocial - Le Réseau social Africain

  • Mivazik - La Plateforme de promotion des musiciens Africains

    Mivazik - La Plateforme de promotion des musiciens Africains

  • Africaone - Le plus grand annuaire professionnel des entreprises de l'Afrique et de la diaspora ...

    Le plus grand annuaire professionnel des entreprises de l'Afrique et de la diaspora ...

  • A Propos

  • Language
    X Nous travaillons dur pour rendre les traductions disponibles et nous nous excusons pour toute erreur de traduction. Veuillez signaler toute erreur en nous contactant aujourd'hui. - Merci

    Choose a different Language

  • Traduction


    by Transposh - translation plugin for wordpress
  • Avec Miva! Et vous?
  • FR
  • Connexion
  • Inscription
  • Aller à la barre d’outils

    - African Social Network - Social Networking sites used in Africa - Africa's top Social Network - Social Network used in Africa - First Social Network for Africa.

    Decouvrez Togosocial - Le reseau social du Togo - Togolese Social network Yaamo - Interest based Social network Djinam - Le moteur de recherche Togoois - Togolese Search Engine Le meilleur site des annonces au Togo - Annonces immobiliers - Annonces a' vendre au Togo Solutions de conception de site web au Togo. Service Cloud hebergement de sites web Togo - Service et Support IT au Togo Best hair braiding in Decatur GA Best hair braiding in Decatur GA Best hair braiding in Decatur GA Yaamo interest-based advertising Yaamo is the Social Network about increasing revenue for you and your Business. JOIN TODAY! We are a proud Member. Yaamo helps you advertise. They make it easy and affordable. Togosocial - Le réseau social du Togo - Togolese Social network BNN(Blog, Nouvelles & notes) actualités Togo est le site Togolais des actualités, nouvelles, blogs et notes du Togo et de la Diaspora. BNN redéfinit le journalisme populaire en donnant aux Journalistes, Blogueurs, Écrivains, Etudiants, Universitaires Togolais ou a tout Togolais le meilleur outil pour partager leurs idées, leurs écrits, leurs expériences et les actualités au Togo et dans la Diaspora. L’application Freewriter BNN Togo actualités est sociale et s’intègre directement sur votre profil Togosocial et aussi sur le fil d’activités de vos amis sur le réseau permettant au monde un accès direct à vos articles.