Cameroun : Paul Biya sera dans la course pour briguer un 7ème mandats

juillet 13, 2018

C’est la fin du suspense au Cameroun. Le président Paul Biya, 85 ans dont 35 au pouvoir, a annoncé ce vendredi 13 juillet via son compte Twitter sa candidature à l’élection présidentielle d’octobre prochain. Il va se présenter pour un septième mandat consécutif à la tête du pays.

 

 

Par Claude GBENYEDJI

La candidature de Paul Biya à l’élection présidentielle prévue cette année était un secret de polichinelle. Même si le chef de l’Etat camerounais a entretenu un semblant de doute sur la question à moment donné, il vient de l’annoncer officiellement ce jour qu’il sera bel et bien candidat à sa propre succession à l’élection présidentielle qui aura lieu le 7 octobre 2018.

« Je serai votre candidat à la prochaine élection présidentielle », a écrit le chef de l’Etat sur son compte Twitter, se disant « conscient des défis que nous devons ensemble relever pour un Cameroun encore plus uni, stable et prospère ».

Le président camerounais a affirmé que sa candidature était une réponse à des « appels incessants » de ses « compatriotes du Cameroun et de la diaspora ». Depuis plusieurs mois, ses soutiens le présentaient comme le « candidat naturel » de la majorité du peuple.

Au Cameroun, le mandat présidentiel n’est plus limité depuis la révision constitutionnelle opérée en 2008 par les députés. Ce qui donne droit au président Biya de se présenter autant de fois qu’il le souhaite.

D’autres candidats à la présidentielle sont déjà déclarés, parmi lesquels Joshua Osih, du Social democratic Front (SDF), principal parti d’opposition, l’avocat et ancien vice-président de Transparency International Akere Muna, le président du parti Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) Maurice Kamto et le jeune candidat indépendant Cabral Libii que l’on présente comme le « futur Emmanuel Macron » du Cameroun.

Un contexte sécuritaire toujours tendu

L’élection présidentielle se déroulera dans un contexte sécuritaire tendu : les incursions du groupe Djihadiste nigérian Boko Haram se poursuivent dans le nord du pays, et les deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest sont le théâtre d’un conflit meurtrier entre l’armée et des séparatistes radicaux.

Ce Jeudi 12 juillet, le convoi du ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo, a été attaqué à Kumba, dans le Sud-Ouest. Quatre militaires et un journaliste ont été blessés et plusieurs assaillants tués lors de cette attaque.

Depuis fin 2017, des séparatistes armés, éparpillés en divers groupes, s’en prennent sans relâche aux forces de l’ordre et de sécurité, mais aussi aux symboles de l’administration comme les fonctionnaires, qu’ils enlèvent, et les écoles, qu’ils incendient.

Dans les deux régions anglophones, les combats sont devenus quasi quotidiens entre militaires, policiers et ces hommes armés. Plus de 80 membres des forces de sécurité ont perdu la vie depuis le début du conflit. Les séparatistes faut-il le rappeler continuent de revendiquer l’indépendance de la zone anglophone avec la création d’un Etat fédéral dans le nord. Mais le pouvoir central de Yaoundé s’oppose à la partition du pays qu’il considère comme un et indivisible.

(Visited 44 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

  • Partenaires & Liens

  • Mivasocial - Le Réseau social Africain

    Mivasocial - Le Réseau social Africain

  • Mivazik - La Plateforme de promotion des musiciens Africains

    Mivazik - La Plateforme de promotion des musiciens Africains

  • Africaone - Le plus grand annuaire professionnel des entreprises de l'Afrique et de la diaspora ...

    Le plus grand annuaire professionnel des entreprises de l'Afrique et de la diaspora ...

  • A Propos

  • Language
    X Nous travaillons dur pour rendre les traductions disponibles et nous nous excusons pour toute erreur de traduction. Veuillez signaler toute erreur en nous contactant aujourd'hui. - Merci

    Choose a different Language

  • Traduction


    by Transposh - translation plugin for wordpress
  • Avec Miva! Et vous?
  • FR
  • Connexion
  • Inscription
  • Aller à la barre d’outils

    - African Social Network - Social Networking sites used in Africa - Africa's top Social Network - Social Network used in Africa - First Social Network for Africa.

    Decouvrez Togosocial - Le reseau social du Togo - Togolese Social network Yaamo - Interest based Social network Djinam - Le moteur de recherche Togoois - Togolese Search Engine Le meilleur site des annonces au Togo - Annonces immobiliers - Annonces a' vendre au Togo Solutions de conception de site web au Togo. Service Cloud hebergement de sites web Togo - Service et Support IT au Togo Best hair braiding in Decatur GA Best hair braiding in Decatur GA Best hair braiding in Decatur GA Yaamo interest-based advertising Yaamo is the Social Network about increasing revenue for you and your Business. JOIN TODAY! We are a proud Member. Yaamo helps you advertise. They make it easy and affordable. Togosocial - Le réseau social du Togo - Togolese Social network BNN(Blog, Nouvelles & notes) actualités Togo est le site Togolais des actualités, nouvelles, blogs et notes du Togo et de la Diaspora. BNN redéfinit le journalisme populaire en donnant aux Journalistes, Blogueurs, Écrivains, Etudiants, Universitaires Togolais ou a tout Togolais le meilleur outil pour partager leurs idées, leurs écrits, leurs expériences et les actualités au Togo et dans la Diaspora. L’application Freewriter BNN Togo actualités est sociale et s’intègre directement sur votre profil Togosocial et aussi sur le fil d’activités de vos amis sur le réseau permettant au monde un accès direct à vos articles.