Russie 2018- La France sur le toit du football mondial !

juillet 16, 2018

Vingt ans après son premier sacre en 1998, l’équipe de France a décroché sa deuxième étoile de championne du monde ce dimanche 15 juillet, en dominant la Croatie lors d’une folle finale (4-2), au stade Loujniki de Moscou.

 

Par Claude GBENYEDJI

Le jour de gloire est enfin arrivé pour le foot français ! Après les ratés de la finale en Coupe du Monde 2006 et celle de l’Euro en 2016, la France se voit à nouveau couronner d’une victoire dans une compétition majeure après sa belle victoire face à la surprenante équipe de la Croatie. Ainsi après la génération des champions du monde de 1998 composée de Zidane, Didier Deschamps, Marcelle Desailly, Lilian Thuram et autres Emmanuel Petit, la France retiendra à jamais dans l’histoire les noms d’Antoine Griezmann, Kylian Mbappé Paul Pogba, Ngolo Kanté, Samuel Umtiti, Hugo Lloris…. Héros d’un soir du 15 juillet à Moscou.

 

Le film de la finale

Au stade de Loujniki théâtre ce dimanche après-midi de la finale, les poulains de Didier Deschamps n’ont pas eu la tâche facile. Dominé en début de match par les joueurs de la Croatie qui eux sortaient d’une troisième prolongation d’affilée, ce sont les bleus qui contre le cours du jeu vont ouvrir le score grâce à un but contre son camp de l’attaquant Croate, Mario Mandzukic (18è, 1-0).

Loin d’être découragé, les Croates vont comme à leur habitude depuis les huitièmes de final, revenir rapidement au score sur une frappe tendue d’Ivan Périsic (28è, 1-1) à la suite d’un coup franc mal dégagé par la défense des Bleus. Suite à une main concédée dans sa surface, Ivan Périsic va offrir le second but à la France sur un pénalty (accordé après consultation de la Vidéo assistance) transformé par Antoine Griezmann (38è, 2-1).

Du retour des citrons, ce sont les coéquipiers de Luka Modric qui vont à nouveau prendre les choses en mains histoire de refaire leur retard perdu. Ils vont obliger les français à défendre devant leur but. Mais pour une seconde fois, les Croates vont encaisser contre le cours du jeu. Paul Pogba d’une jolie frappe enroulée à l’entrée de la surface va accroitre l’avance pour l’équipe de France (59è, 3-1). Il sera imité dans la foulée par le jeune Kylian Mbappé (19 ans) qui lui aussi d’une frappe à ras de terre va obliger le portier Croates Subasic à aller chercher le ballon au fond de ses filets pour la quatrième fois de l’après-midi, (66è, 4-1).

A ce score, l’affaire était presque pliée pour les hommes de Didier Deschamps mais ils vont concéder la réduction de score par Mandzukic sans grande conséquence suite à une belle boulette de leur portier Hugo Lloris (69è, 4-2). Plus rien ne sera marqué au cours de cette rencontre jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre argentin de la partie. La France devient championne du monde et remporte ainsi sa quatrième grande compétition après les Coupes d’Europe (1984 et 2000) et le mondial de 1998.

Et c’est sous une pluie battante, à 17h32 GMT exactement, que le capitaine Hugo Lloris a soulevé le trophée tant convoité, remis par le président de la FIFA Gianni Infantino sur le podium où se trouvaient trois chefs d’Etat, le Français Emmanuel Macron, le Russe Vladimir Poutine et la Croate Kolinda Grabar-Kitarovic.

A Paris, les Champs-Elysées ont été envahis avant même le coup de sifflet final par une foule en liesse, comme partout en France. Et la fête s’annonce immense ce lundi  16 juillet sur la plus belle avenue du monde que les joueurs descendront en bus vers 15h00 GMT, avant d‘être reçus à l’Elysée par le président Macron.

Le bilan de Russie 2018

Pour bon nombre d’observateurs, le mondial Russe a été la mieux organisée sur les 21 éditions. Ce qu’a confirmé le président de la FIFA, Gianni Infantino qui dans un récent interview disait, que cette coupe du monde a été le plus aboutie. Il faut dire que les Russes ont placé la balle très haute en terme de stade, de sécurité, tout était presque parfait.

Par contre sur la compétition elle-même, plusieurs analystes l’ont trouvée moyenne. Tous les favoris ont dessus à commencer par l’Allemagne (champion du monde sortant) incapable de franchir l’étape des poules. Sans oublié l’Espagne (éliminé en 8è), l’Argentine (éliminé en 8è) et le Brésil quant à lui sortie en quart de final.

Ce mondial n’a pas été non plus celui des stars confirmées. Ni l’argentin Lionel Messi, ni le portugais Cristiano Ronaldo ou encore le brésilien Neymar n’ont réussi à hisser leur équipe ne serait-ce dans le dernier carré de la compétition. Les équipes africaines ont également déçu. Sur les 5 représentants du continent en Russie (Egypte, Tunisie, Maroc, Nigéria et Sénégal), pas un seul n’a réussi à franchir l’étape des poules, ce qui n’est plus arrivé depuis le mondial 1982 en Espagne.

Au rang des satisfactions, on pourra noter bien évidemment la France en premier lieu car elle n’était pas classée au rang des favoris pour gagner le tournois. Ensuite il y a la Russie qui malgré une phase de préparation difficile a réussi à atteindre les quarts de final en éliminant au passage l’un des prétendant au sacre final, l’Espagne. Enfin, la Croatie, l’Angleterre, la Belgique sont les autres satisfactions à cette Coupe du monde. Ces trois pays ont réussi à déjouer les pronostics pour se hisser en demi-finale alors qu’on les attendait moins à ce stade de la compétition. Pour information, la Croatie n’a plus atteint les demi-finales d’une Coupe du monde depuis 1998, idem pour l’Angleterre (1990) et la Belgique (1986).

Cette Coupe du monde en Russie a été aussi marquée par l’utilisation pour la première fois de l’arbitrage vidéo. Une technologie mis à la disposition des arbitres pour les aider à faire moins d’erreur dans leur prise de décision. Même s’il reste à parfaire, on retient qu’il a été d’un apport considérable. Les arbitres ont eu recours à cette technologie 12 fois pour soit confirmer ou infirmer leur décision. Si certains pays ont beaucoup critiqué l’utilisation de l’arbitrage vidéo d’autres s’en ont réjouis. C’est le cas par exemple de la France championne du Monde qui peut lui dire merci car par deux fois elle a bénéficié des décisions de l’arbitrage vidéos qui ont influer sur le cours de ses matchs.

Statistiques et récompenses

Au total 169 buts ont été marqués en 64 matchs soit une moyenne de 2,6 buts par match. 219 cartons jaunes et 4 cartons rouges ont été distribués tout au long du tournois. La meilleure attaque de cette Coupe du Monde est revenue à la Belgique avec 16 buts marqués. Au tableau des récompenses, la palme du meilleur buteur est allée au joueur anglais Harry Keane, auteur de 6 buts. Le prix du meilleur jeune joueur est allé au français Kylian MBappé, tandis que le portier belge Thibaut Courtois est élu meilleur gardien de la compétition. Le capitaine Croate, Luka Modric a été désigné comme le meilleur joueur de la Coupe du monde 2018. Il faut aussi noter que Didier Deschamps est devenu le troisième entraîneur à avoir remporté une coupe du monde après l’avoir soulevé en tant que joueur. Chose qu’avait réussi le brésilien Zagallo et l’allemand, Beckenbauer.

Fini donc pour Russie 2018, rendez-vous est pris dans quatre ans au Qatar pour la 22 édition.

(Visited 31 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

  • Partenaires & Liens

  • Mivasocial - Le Réseau social Africain

    Mivasocial - Le Réseau social Africain

  • Mivazik - La Plateforme de promotion des musiciens Africains

    Mivazik - La Plateforme de promotion des musiciens Africains

  • Africaone - Le plus grand annuaire professionnel des entreprises de l'Afrique et de la diaspora ...

    Le plus grand annuaire professionnel des entreprises de l'Afrique et de la diaspora ...

  • A Propos

  • Language
    X Nous travaillons dur pour rendre les traductions disponibles et nous nous excusons pour toute erreur de traduction. Veuillez signaler toute erreur en nous contactant aujourd'hui. - Merci

    Choose a different Language

  • Traduction


    by Transposh - translation plugin for wordpress
  • Avec Miva! Et vous?
  • FR
  • Connexion
  • Inscription
  • Aller à la barre d’outils

    - African Social Network - Social Networking sites used in Africa - Africa's top Social Network - Social Network used in Africa - First Social Network for Africa.

    Decouvrez Togosocial - Le reseau social du Togo - Togolese Social network Yaamo - Interest based Social network Djinam - Le moteur de recherche Togoois - Togolese Search Engine Le meilleur site des annonces au Togo - Annonces immobiliers - Annonces a' vendre au Togo Solutions de conception de site web au Togo. Service Cloud hebergement de sites web Togo - Service et Support IT au Togo Best hair braiding in Decatur GA Best hair braiding in Decatur GA Best hair braiding in Decatur GA Yaamo interest-based advertising Yaamo is the Social Network about increasing revenue for you and your Business. JOIN TODAY! We are a proud Member. Yaamo helps you advertise. They make it easy and affordable. Togosocial - Le réseau social du Togo - Togolese Social network BNN(Blog, Nouvelles & notes) actualités Togo est le site Togolais des actualités, nouvelles, blogs et notes du Togo et de la Diaspora. BNN redéfinit le journalisme populaire en donnant aux Journalistes, Blogueurs, Écrivains, Etudiants, Universitaires Togolais ou a tout Togolais le meilleur outil pour partager leurs idées, leurs écrits, leurs expériences et les actualités au Togo et dans la Diaspora. L’application Freewriter BNN Togo actualités est sociale et s’intègre directement sur votre profil Togosocial et aussi sur le fil d’activités de vos amis sur le réseau permettant au monde un accès direct à vos articles.