Les maliens dans l’attente des premiers résultats du scrutin de dimanche

juillet 30, 2018

Les électeurs maliens étaient aux urnes ce dimanche 29 juillet pour le premier tour de l’élection présidentielle. Hormis quelques incidents, tout s’est globalement bien passé, ont affirmé les observateurs.

 

Par Claude GBENYEDJI

Le décompte des voix a commencé à 18h Temps universel sous le regard des différents observateurs, après un scrutin perturbé par quelques incidents dans le Nord et le Centre du pays. Des incidents mineurs, affirme le camp présidentiel, pas de nature à remettre en cause le scrutin.

Pour l’heure, aucun taux de participation n’a été communiqué par la Commission électorale chargée de l’organisation du scrutin. En rappel, ils étaient quelque huit millions d’électeurs appelés aux urnes pour élire le président de la République parmi les 24 candidats dont le président sortant, Ibrahim Boubacar Keïta et son principal challenger, le chef de l’opposition, Soumaïla Cissé. Les premiers résultats sont attendus dans les 48 heures.

Des incidents dans le Nord et le Centre

Dans la région nord de Kidal, le bureau de vote du village d’Aguelhok a été brièvement fermé après que des membres du Groupe pour le soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), affilié à Al-Qaïda, ont tiré dix obus de mortier, a rapporté le porte-parole de la mission américaine Olivier Salgado. Personne n’a été blessé. Le GSIM a revendiqué l’attaque sur les réseaux sociaux.

À Fatoma, dans la région de Mopti (centre), les agents électoraux ont subi des violences, ce qui a empêché le déroulement du vote, ont signalé un groupe d’observateurs maliens et le gouverneur, le général Sidi Alassane Touré. Plus à l’est, dans la commune rurale de Gandamia, onze bureaux de vote ont été saccagés, les agents électoraux agressés et le matériel détruit, ont dit les mêmes sources.

À Pignari Bana, près de Bandiagara (centre), « dans les quatre villages il n’y a pas eu de vote, des groupes armés ont interdit la présence des administrateurs de l’État » et les autorités locales ont préféré obtempérer, a déclaré le maire de la commune, Bourema Napo.

L’UE demande la liste des bureaux de vote

Le président Ibrahima Boubacar Keïta a une nouvelle fois démenti les accusations de fraude de l’opposition en déclarant qu’il n’existe qu’un seul fichier électoral pour le scrutin présidentiel de ce dimanche au Mali.

La décision du gouvernement autorisant les observateurs électoraux à prendre part à « toutes les étapes » de l’élection « permettra à l’opinion publique nationale et internationale de bonne foi d’être convaincue qu’il n’y a qu’un fichier électoral au Mali », a-t-il soutenu.

S’adressant à la presse après avoir voté à Bamako, la capitale, IBK a dénoncé la « polémique stérile et parfaitement inutile » sur le fichier contenant les données du scrutin. « Ce n’est pas grave, car aujourd’hui le peuple malien est à la fête. Ce dimanche et dans les jours à venir, nous pourrons confirmer que c’est une fête électorale. C’est l’essentiel », a-t-il assuré.

Dans la soirée, la chef de la mission d’observation électorale européenne, Cécile Kyenge, a réitéré l’exigence aux autorités maliennes de « publier la liste des bureaux où le vote n’a pas pu avoir lieu », insistant sur l’importance de la « transparence » et de « l’intégrité » du scrutin.

La communauté internationale, présente militairement avec la force française Barkhane, qui a pris le relais de l’opération Serval déclenchée en 2013 contre les djihadistes, et avec les Casques bleus de l’ONU, attend du vainqueur une relance de l’accord de paix signé en 2015 par le camp gouvernemental et l’ex-rébellion à dominante touareg, dont l’application accumule les retards.

Malgré cet accord, les violences djihadistes ont non seulement persisté, mais se sont propagées du nord vers le centre et le sud du Mali, puis au Burkina Faso et au Niger voisins, se mêlant souvent à des conflits intercommunautaires.

(Visited 15 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

  • Partenaires & Liens

  • Mivasocial - Le Réseau social Africain

    Mivasocial - Le Réseau social Africain

  • Mivazik - La Plateforme de promotion des musiciens Africains

    Mivazik - La Plateforme de promotion des musiciens Africains

  • Africaone - Le plus grand annuaire professionnel des entreprises de l'Afrique et de la diaspora ...

    Le plus grand annuaire professionnel des entreprises de l'Afrique et de la diaspora ...

  • A Propos

  • Language
    X Nous travaillons dur pour rendre les traductions disponibles et nous nous excusons pour toute erreur de traduction. Veuillez signaler toute erreur en nous contactant aujourd'hui. - Merci

    Choose a different Language

  • Traduction


    by Transposh - translation plugin for wordpress
  • Avec Miva! Et vous?
  • FR
  • Connexion
  • Inscription
  • Aller à la barre d’outils

    - African Social Network - Social Networking sites used in Africa - Africa's top Social Network - Social Network used in Africa - First Social Network for Africa.

    Decouvrez Togosocial - Le reseau social du Togo - Togolese Social network Yaamo - Interest based Social network Djinam - Le moteur de recherche Togoois - Togolese Search Engine Le meilleur site des annonces au Togo - Annonces immobiliers - Annonces a' vendre au Togo Solutions de conception de site web au Togo. Service Cloud hebergement de sites web Togo - Service et Support IT au Togo Best hair braiding in Decatur GA Best hair braiding in Decatur GA Best hair braiding in Decatur GA Yaamo interest-based advertising Yaamo is the Social Network about increasing revenue for you and your Business. JOIN TODAY! We are a proud Member. Yaamo helps you advertise. They make it easy and affordable. Togosocial - Le réseau social du Togo - Togolese Social network BNN(Blog, Nouvelles & notes) actualités Togo est le site Togolais des actualités, nouvelles, blogs et notes du Togo et de la Diaspora. BNN redéfinit le journalisme populaire en donnant aux Journalistes, Blogueurs, Écrivains, Etudiants, Universitaires Togolais ou a tout Togolais le meilleur outil pour partager leurs idées, leurs écrits, leurs expériences et les actualités au Togo et dans la Diaspora. L’application Freewriter BNN Togo actualités est sociale et s’intègre directement sur votre profil Togosocial et aussi sur le fil d’activités de vos amis sur le réseau permettant au monde un accès direct à vos articles.