Première élection générale au Zimbabwe huit mois après la chute de Robert Mugabé

juillet 30, 2018

Les zimbabwéens se rendent aux urnes ce lundi 30 juillet pour les premières élections générales post-Mugabé. Ces élections sont couplées : présidentielle, législatives et locales.

 

Par Claude GBENYEDJI

Les opérations de vote ont commencé très tôt ce matin et dans le calme au Zimbabwe. Emmerson Mnangagwa, le président sortant a choisi le centre de Kwekwe, la province de Midlands, pour accomplir son devoir civique.  Après son vote, le candidat de l’AZANU-PF (parti au pouvoir) s’est de nouveau présenté comme le nouveau visage du Zimbabwe et a promis des élections libres et transparentes.

Nelson Chamisa, le chef de l’opposition a effectué quant à lui son vote dans une école primaire de Harare. Le pasteur de 40 ans qui brigue la présidence a lancé quelques mots aux électeurs présents, affirmant que « la victoire est certaine ». De quoi créer une petite effervescence chez ces partisans.

Pour la course à la fonction suprême, un total de 23 candidats ont postulé un record dans le pays. Mais le véritable match se joue entre l’ancien bras droit de Robert Mugabe et actuel président Emmerson Mnangagwa, et le chef de l’opposition, Nelson Chamisa.

Le premier, âgé de 75 ans, affirme avoir tiré un trait sur son passé de cacique du régime Mugabe et a promis de rétablir la démocratie et de remettre sur les rails une économie aux abois. Le second, âgé de 40 ans, compte sur sa jeunesse pour séduire un électorat bien décidé à en finir avec la vieille garde politique.

Ces premières élections de l’ère post-Mugabe ont suscité un fort engouement. À Harare, des Zimbabwéens faisaient la queue devant les bureaux de vote depuis 04H00 (02H00 GMT), des femmes emmitouflées dans des couvertures pour se protéger du froid de l’hiver austral.

« Nous sommes contents que Mugabe ait été dégagé, mais les choses doivent changer », a expliqué Tendau Ngowera, un employé dans une entreprise de tabac, qui s’apprêtait à voter Chamisa. « Le gouvernement est en place depuis 1980 maintenant, ça fait trente-sept ans (…). Ils vont continuer à piller, on ne va pas le tolérer », a-t-il ajouté.

« Je ne peux pas voter pour ceux qui m’ont mal traité »

Dimanche, l’ancien président Mugabe a fait une intervention surprise au cours de laquelle il a rallié son vote à celui du candidat de l’opposition, Nelson Chamisa. « Pour la première fois, nous avons une longue liste d’aspirants au pouvoir. Je ne peux pas voter pour ceux qui m’ont mal traité, je ferai mon choix parmi les 22 autres candidats », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse, à son domicile, à Harare, la capitale.

L’ex-président laisse entendre que son suffrage irait au candidat du Mouvement pour le changement démocratique (MDC), Nelson Chamisa, âgé de 40 ans. « Qui reste-t-il ? Chamisa », , a-t-il lancé, après avoir refusé de voter pour son propre parti l’AZANU-PF.

Au pouvoir depuis l’indépendance du pays en 1980, Robert Mugabe a été écarté en novembre 2017 par une partie de ses proches, dont faisait partie Mnangagwa. Sa consigne aura-t-elle une quelconque influence dans les urnes ? Difficile de le prédire. En tout cas, selon les sondages du groupe Afrobaromètre, Emmerson Mnangagwa devrait sortir vainqueur de ce premier tour. Il est crédité de 40 % d’intention de vote, contre 37 % pour son principal challenger.

(Visited 12 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

  • Partenaires & Liens

  • Mivasocial - Le Réseau social Africain

    Mivasocial - Le Réseau social Africain

  • Mivazik - La Plateforme de promotion des musiciens Africains

    Mivazik - La Plateforme de promotion des musiciens Africains

  • Africaone - Le plus grand annuaire professionnel des entreprises de l'Afrique et de la diaspora ...

    Le plus grand annuaire professionnel des entreprises de l'Afrique et de la diaspora ...

  • A Propos

  • Language
    X Nous travaillons dur pour rendre les traductions disponibles et nous nous excusons pour toute erreur de traduction. Veuillez signaler toute erreur en nous contactant aujourd'hui. - Merci

    Choose a different Language

  • Traduction


    by Transposh - translation plugin for wordpress
  • Avec Miva! Et vous?
  • FR
  • Connexion
  • Inscription
  • Aller à la barre d’outils

    - African Social Network - Social Networking sites used in Africa - Africa's top Social Network - Social Network used in Africa - First Social Network for Africa.

    Decouvrez Togosocial - Le reseau social du Togo - Togolese Social network Yaamo - Interest based Social network Djinam - Le moteur de recherche Togoois - Togolese Search Engine Le meilleur site des annonces au Togo - Annonces immobiliers - Annonces a' vendre au Togo Solutions de conception de site web au Togo. Service Cloud hebergement de sites web Togo - Service et Support IT au Togo Best hair braiding in Decatur GA Best hair braiding in Decatur GA Best hair braiding in Decatur GA Yaamo interest-based advertising Yaamo is the Social Network about increasing revenue for you and your Business. JOIN TODAY! We are a proud Member. Yaamo helps you advertise. They make it easy and affordable. Togosocial - Le réseau social du Togo - Togolese Social network BNN(Blog, Nouvelles & notes) actualités Togo est le site Togolais des actualités, nouvelles, blogs et notes du Togo et de la Diaspora. BNN redéfinit le journalisme populaire en donnant aux Journalistes, Blogueurs, Écrivains, Etudiants, Universitaires Togolais ou a tout Togolais le meilleur outil pour partager leurs idées, leurs écrits, leurs expériences et les actualités au Togo et dans la Diaspora. L’application Freewriter BNN Togo actualités est sociale et s’intègre directement sur votre profil Togosocial et aussi sur le fil d’activités de vos amis sur le réseau permettant au monde un accès direct à vos articles.